Conventions collectives

Lorsque vient le temps de négocier les meilleures conditions de travail pour le personnel du réseau de la santé et des services sociaux, la CSN est incontournable. En négociation, elle est l’organisation qui négocie et obtient les gains qui profiteront, par la suite, à l’ensemble du personnel.

Quelle est l’organisation qui parvient la première à obtenir des gains? Quelle est l’organisation qui réussit à faire débloquer la négociation, par la mobilisation de ses membres et par le travail hors pair de ses équipes partout au Québec? La réponse est claire, c’est la CSN.

SE REGROUPER À LA CSN
POUR UNE NÉGOCIATION ENTRE NOS MAINS

La dernière négociation du secteur public a donné place à une grande mobilisation du personnel du réseau de la santé et des services sociaux.

Tout au long de la négociation, la CSN a joué un rôle d’avant-plan, aussi bien aux tables de négociation que dans la mobilisation.

C’est grâce à la détermination de la centrale que la partie patronale a retiré l’ensemble de ses demandes de reculs aux tables de négociation sectorielles et que nous avons su protéger vos droits sur des questions comme l’assurance salaire, la mobilité du personnel, la sécurité d’emploi, les mesures d’attraction et de rétention, les absences et les congés.

C’est aussi à nos tables sectorielles que plusieurs gains ont été obtenus.

Parmi ceux-ci, mentionnons :

  • UNE AUGMENTATION concrète du nombre de postes à temps complet avec pour cible minimum une proportion de 60 %;
  • UNE MEILLEURE DÉFENSE de la sécurité d’emploi et de la mobilité du personnel qui tient compte de la restructuration du réseau;
  • LA CRÉATION D’UN COMITÉ LOCAL d’amélioration continue (CLAC), afin d’améliorer la qualité des services aux usagers, la charge et l’organisation du travail, ainsi que la qualité de vie au travail;
  • L’INTÉGRATION À LA CONVENTION COLLECTIVE des primes pour les salarié-es œuvrant auprès de clientèles présentant des troubles graves de comportement (TGC), ceux travaillant dans le Grand Nord, ceux œuvrant auprès des bénéficiaires en CHSLD ainsi que la prime d’attraction et de rétention pour les psychologues;
  • UN MONTANT de 0,5% de la masse salariale consacré à la formation et à la pratique professionnelle;
  • UN CONGÉ D’UNE À HUIT SEMAINES aux fins de conciliation famille-travail-études avec étalement du salaire;
  • DES MESURES VISANT À UNIFORMISER les exigences aux postes et ainsi contrer l’arbitraire patronal lors de l’accès aux postes;
  • DES MESURES POUR CONTRER la privatisation sous diverses formes, notamment la sous-traitance, les contrats à forfait et les partenariats public-privé (PPP);
  • UNE RECONNAISSANCE DU RÔLE fondamental du personnel dans les projets de réorganisation du travail;
  • DES MESURES POUR AMÉLIORER la prévention en santé et sécurité du travail.

Parmi les autres gains de cette négociation, mentionnons :

  • DES AUGMENTATIONS SALARIALES moyennes de 2,4 % en 2019 pour le personnel du secteur public en raison des travaux de relativité salariale;
  • L’AJOUT DE LOCALITÉS qui seront touchées par la question des disparités régionales. En outre, la prime de rétention de 8 % de la Côte-Nord a été maintenue alors que la partie patronale souhaitait l’abolir.

UNE DÉTERMINATION QUI RAPPORTE

Et c’est à la CSN que nous avons eu l’occasion de tenir un réel débat sur l’entente de principe. En décidant de poursuivre la négociation, nous avons obtenu des gains supplémentaires qui profiteront à l’ensemble du personnel.

Cette détermination a permis d’aller chercher plus de 80 millions de dollars supplémentaires pour les membres de la CSN, soit :

  • UNE RÉTROACTIVITÉ au 1er avril 2015 pour les primes des salarié-es œuvrant auprès d’une clientèle présentant des TGC, de ceux œuvrant dans le Grand Nord, de ceux œuvrant auprès des bénéficiaires en CHSLD et la prime des psychologues;
  • UNE CONTRIBUTION supplémentaire à l’assurance collective de 14,5 millions de dollars par année pour les membres de la CSN.

Les membres des autres organisations syndicales ont pu bénéficier par la suite des gains obtenus par la CSN! Imaginez ce qu’on aurait pu obtenir en étant plus nombreux au sein de l’organisation la plus influente de la négociation, la CSN.